Comment puis-je être en sécurité avec mes enfants quand nous sommes dans la rue ou sur la route? Voilà une question que tu t’es certainement déjà posée. Dans la circulation, les piétons et les cyclistes sont souvent vus trop tard, ce qui entraîne des situations dangereuses. Le problème est encore plus aigu quand la nuit tombe. Le risque d’accident pour les cyclistes et les piétons est alors trois fois plus élevé que le jour. La bonne nouvelle dans tout cela est que, en choisissant des vêtements et des accessoires bien visibles, vous pouvez rouler en toute sécurité, le style en plus!

Rendez-vous visible, mais avec style

Dans la nuit ou dans l’obscurité, les cyclistes et les piétons vêtus de couleurs sombres se voient seulement à une distance de 25 m. Leur visibilité serait portée à 40 m s’ils portaient des vêtements clairs et même à 140 m s’ils avaient des éléments réfléchissants sur eux. MADE VISIBLE® by TCS te montre comment vous faire remarquer de tous les côtés, toi et toute ta famille, avec le style en plus!

Découvrir la galerie de produits

Produits cool pour les enfants et les jeunes

Il existe une multitude de produits qui permettent à tes enfants d’être mieux vus dans la circulation. Chaussures clignotantes ou engins ultracool, il y en a pour tous les goûts dans notre galerie de produits.

Produits stylés pour les plus grands

Pour montrer le bon exemple à tes enfants, tu as naturellement intérêt à être toi-même visible dans le trafic. Tu trouves que les produits réfléchissants ont l’air ridicules? Bien au contraire! Viens trouver l’inspiration dans notre galerie de produits.

Tu as besoin de conseils sur les sujets de la famille et de la mobilité?

Découvre ce à quoi tu dois faire attention lors d’une sortie à vélo avec des enfants ou les équipements à avoir pour que la famille puisse rouler en toute sécurité.

La newsletter, une source d’inspiration

Reçois des conseils en matière de sécurité, des idées DIY créatives et des suggestions de produits stylés en t’abonnant à la newsletter.

Questions fréquentes sur la mobilité et la sécurité pour toute la famille

  • Combien d'enfants puis-je transporter avec mon vélo?

    Un siège enfant et un demi-vélo ou une remorque avec une ou deux places sont autorisés par vélo. Il est donc possible de transporter au maximum trois enfants avec un vélo d’adulte: un dans un siège enfant et deux dans une remorque. Si on utilise un demi-vélo, on ne peut transporter que deux enfants: un sur le demi-vélo, l’autre dans le siège. Tu trouveras des informations plus détaillées sur le site Web du TCS.

  • Quelles sont les obligations en matière d’éclairage et de réflecteurs sur les remorques de vélo?

    Dès lors que ta remorque masque l’éclairage arrière du vélo, tu dois obligatoirement monter un éclairage rouge supplémentaire à l’arrière. Tu dois également fixer deux réflecteurs rouges à l’arrière et deux réflecteurs blancs à l’avant. Ils doivent être fixés le plus possible aux extrémités afin que les autres usagers de la route voient bien ta remorque sur toute la largeur. Pour compléter l’éclairage et les réflecteurs obligatoires, nous te recommandons de poser des bâtonnets pour rayons ou des autocollants pour jantes. Ainsi, ta remorque sera parfaitement visible de tous les côtés. Retrouve d’autres conseils de sécurité pour les remorques de vélo sur le site Web du TCS.

  • À partir de quel âge les enfants peuvent-ils rouler à vélo dans la rue?

    La législation suisse ne comporte qu’une seule prescription concernant l’âge des cyclistes: «Les enfants n’ayant pas encore six ans ne peuvent conduire un cycle sur les routes principales que sous la surveillance d’une personne d’au moins seize ans.» Il est par ailleurs stipulé dans l’Ordonnance sur les règles de la circulation routière: «Les enfants n’utiliseront un cycle que s’ils peuvent actionner les pédales.» Les vélos d’enfant sans pédales (draisiennes) ne sont pas considérés comme des vélos et ne sont autorisés que dans les zones piétonnes, les zones 30 et sur les pistes cyclables.

  • À partir de quel âge mon enfant peut-il rouler avec moi dans la rue?

    Cela varie beaucoup d’un enfant à l’autre. Comme souvent, c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Laisse tout le temps nécessaire à ton enfant et commence par t’entraîner avec lui dans un espace protégé (parking ou cour d’école). Essaie ensuite dans des rues adjacentes à faible circulation. Tu peux faire progresser ton enfant en lui proposant des exercices spécifiques. Petit à petit, il gagnera en assurance dans la circulation et apprendra les règles de la sécurité routière. Tu trouveras des exercices à effectuer avec ton enfant sur le site Web du TCS.

  • Quels sont les réflecteurs obligatoires sur un vélo en Suisse?

    En Suisse, ton vélo doit être équipé des réflecteurs suivants:

    Conseil de MADE VISIBLE® by TCS
    Pour être visible sur 360°, applique également des réflecteurs sur les côtés de ton vélo. Les bâtonnets de rayons ou autocollants pour jantes sont une bonne solution.

  • Quel est l’éclairage obligatoire sur un vélo en Suisse?

    L’éclairage de ton e-bike doit être fixe. Autrement dit, les éclairages à clipser ne sont pas autorisés. Pour le reste, les règles mentionnées plus haut en matière d’éclairage et de réflecteurs s’appliquent de manière identique aux e-bikes. Sur les vélos électriques de catégorie rapide (45 km/h), la loi impose le port du casque ainsi que la présence d’une sonnette et d’un rétroviseur. La réglementation détaillée applicable aux e-bikes de catégorie lente ou rapide se trouve sur le site Web du TCS.

  • L’éclairage des e-bikes fait-il l’objet d’une réglementation spéciale?

    L’éclairage de ton e-bike doit être fixe. Autrement dit, les éclairages à clipser ne sont pas autorisés. Pour le reste, les règles mentionnées plus haut en matière d’éclairage et de réflecteurs s’appliquent de manière identique aux e-bikes. Sur les vélos électriques de catégorie rapide (45 km/h), la loi impose le port du casque ainsi que la présence d’une sonnette et d’un rétroviseur. La réglementation détaillée applicable aux e-bikes de catégorie lente ou rapide se trouve sur le site Web du TCS.

  • Puis-je utiliser des clignotants de direction sur mon vélo?

    Oui, les clignotants de direction sont autorisés sur les vélos depuis 2019. Ils doivent être de couleur jaune. Tu dois les fixer aussi bien à gauche qu’à droite. Si tu utilises des clignotants de direction, il est interdit de monter d’autres lumières clignotantes. Il existe également des casques avec clignotants de direction intégrés.

  • Comment régler correctement l’éclairage de son vélo?

    Si tu utilises un éclairage à lumière intense, celle-ci risque d’éblouir les autres usagers de la route. Il est donc important que tu règles correctement l’éclairage. Sur les modèles à forte intensité, le cône d’éclairage doit être limité en hauteur. Les éclairages disposant d’une protection vers le haut peuvent être orientés droit devant. Si ton éclairage a un cône rond, tu dois faire en sorte que la zone la plus brillante soit projetée sur la route environ 10 mètres à l’avant du vélo.
    Lis les conseils donnés sur le site Web du TCS pour apprendre à bien choisir et régler l’éclairage de ton vélo.

  • Quels réflecteurs est-il utile d’avoir sur son vélo?

    En plus des réflecteurs obligatoires, nous te recommandons d’améliorer ta visibilité latérale. Il y a plusieurs moyens pour cela. Les bâtonnets de rayons ou les autocollants pour jantes sont particulièrement faciles à fixer. Tu trouveras dans notre galerie DIY une multitude d’idées créatives pour équiper ton vélo de réflecteurs. L’important est de tenir compte des règles suivantes:

    • Les réflecteurs tournés vers l’avant doivent être de couleur blanche.
    • Les réflecteurs tournés vers l’arrière sont toujours de couleur rouge.
    • Les réflecteurs pour pédales sont jaunes.
    • Les grands réflecteurs pour rayons sont également jaunes.
    • Les bâtonnets de rayons et les autocollants pour jantes doivent réfléchir de couleur blanche.

    En plus de ton vélo, tu peux également rendre tes vêtements réfléchissants. Il est particulièrement utile d’apposer des réflecteurs supplémentaires sur les parties du corps en mouvement, comme les mains, les pieds et les bras. Les cyclistes vêtus de couleurs sombres se voient seulement à une distance de 25 m. Les vêtements clairs et les couleurs phares ou fluo portent la visibilité à 40 m et les éléments réfléchissants à 140 m. Pour en savoir plus sur le sujet de la sécurité à vélo, rends-toi sur le site Web du TCS.

  • Jusqu’à quelle distance voit-on les réflecteurs?

    Les cyclistes vêtus de couleurs sombres se voient seulement à une distance de 25 m. Les vêtements clairs et les couleurs phares ou fluo portent la visibilité à 40 m et les éléments réfléchissants à 140 m. Pour en savoir plus sur le sujet de la sécurité à vélo, rends-toi sur le site Web du TCS.

  • Comment puis-je me rendre plus visible, moi et mon vélo?

    Nous avons préparé pour toi des idées DIY créatives pour t’apprendre à rendre ton vélo visible. De plus, il existe une multitude de vêtements et d’accessoires stylés avec lesquels tu peux attirer l’attention sur toi. Voici quelques idées:

    Grâce à ces réflecteurs supplémentaires, tu seras visible à 360°, sur tous les côtés, et pas seulement devant et derrière.

  • À quoi dois-je faire attention en achetant un éclairage vélo?

    Il convient de tenir compte de certains critères pour choisir un éclairage de vélo:

    • La batterie ou les piles doivent tenir le plus longtemps possible. Les éclairages ayant une autonomie de moins de deux heures ne sont pas recommandés.
    • Si tu recherches un éclairage pour un usage quotidien, nous te conseillons d’opter pour une solution fixe avec dynamo moyeu. Ce type d’éclairage fonctionne également sous la pluie ou la neige et ne risque pas d’être oublié. La dynamo moyeu peut également être installée en deuxième monte.
    • Selon les règles de circulation en Suisse, l’éclairage doit être visible à au moins 100 m la nuit par temps clair. Il est toutefois recommandé d’utiliser une luminosité plus intense. Au Danemark, les éclairages de vélo doivent pouvoir être vus à 300 m de distance, y compris de côté. Dans ces conditions, tu as la garantie d’être vu sous tous les angles.
    • Attention toutefois: l’éclairage du vélo ne doit pas éblouir les autres usagers de la route. Lis les conseils donnés sur le site Web du TCS pour apprendre à bien choisir et régler l’éclairage de ton vélo.

    Avant de choisir ton éclairage, il est important que tu saches à quel usage tu destines ton vélo. Ce n’est pas la même chose si tu roules avec un vélo de course, un VTT ou un city bike. En effet, le poids des sources d’éclairage peut fortement varier d’un modèle à l’autre. Tu en sauras plus à ce sujet en lisant notre blog conseil sur le thème de l’éclairage des vélos.

  • Quelle doit être l’intensité lumineuse d’un éclairage de vélo (en lumens/lux)?

    Selon l’ordonnance du Conseil fédéral, les sources d’éclairage principales avant et arrière doivent être visibles dans l’obscurité à 100 m minimum. Il s’agit là d’une indication quelque peu vétuste à laquelle satisfont la plupart des éclairages de vélo en vente dans le commerce. Au Danemark, les éclairages de vélo doivent pouvoir être vus à 300 m de distance, y compris sur les côtés. Dans ces conditions, tu as la garantie d’être vu sous tous les angles.

    La question de l’intensité lumineuse est complexe. La diffusion de la lumière est au moins aussi importante que l’intensité du flux lumineux exprimée en lumens ou en lux. En effet, un éclairage peut éclairer un point précis de manière très brillante et laisser une grande partie de la chaussée dans l’obscurité. C’est pourquoi nous te conseillons de lire les tests ou de demander conseil chez un revendeur spécialisé. Tu trouveras une sélection de tests récents dans notre
    blog conseil sur le thème de l’éclairage des vélos.

  • Que dit la loi sur les éclairages clignotants?

    L’éclairage avant (blanc) et l’éclairage arrière (rouge) obligatoires ne doivent pas clignoter. Même si le clignotement attire davantage l’attention, ce qui peut apparaître comme un avantage à première vue, les autres usagers de la route ont plus de mal à évaluer la vitesse d’un vélo s’il est doté d’un éclairage clignotant. De plus, le vélo risque de ne pas être vu si le clignotement n’est pas suffisamment rapide. C’est la raison pour laquelle les sources d’éclairage principales ne peuvent pas être clignotantes en Suisse. Les lumières clignotantes supplémentaires sont autorisées, mais doivent être blanches si elles sont tournées vers l’avant et rouges si elles sont tournées vers l’arrière.

  • Dois-je allumer l’éclairage de mon vélo durant la journée?

    Il n’y a pas d’obligation d’allumer l’éclairage de vélo en journée. Cependant, une étude récente menée au Danemark montre que les feux de jour sur les vélos réduisent les accidents de manière significative. Cela vaut donc le coup de laisser l’éclairage allumé le jour, particulièrement en cas de brouillard, de pluie ou de neige.

  • Qu’est-ce qui est mieux? Une dynamo ou un éclairage à pile/batterie?

    Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients. Le poids est un critère important pour les sportifs. Une dynamo moyeu est plus lourde qu’un éclairage à batterie et ne se démonte pas aussi facilement. En revanche, elle présente un double avantage: on ne l’oublie jamais et elle ne peut pas avoir de batterie à plat. Les dynamos sur pneu ont parfois des ratés sur chaussée humide ou enneigée. L’éclairage à batterie ne connait pas ce genre de problème. Son inconvénient: il est souvent volé et vite oublié. Pour en savoir plus sur les avantages et les inconvénients, lis notre blog conseil sur le thème de l’éclairage des vélos.

Rends-toi visible, mais avec style! Tu trouveras ici des produits stylés qui te permettront de te démarquer. Le TCS les a évalués et munis du label „MADE VISIBLE® selected“. Ils contribuent tous à te rendre mieux visible dans la circulation routière.

Découvrir la galerie de produits